Quelle Capharnaüm ?

 

BenoitParaboleDésert de feuJean-BaptisteInstants bibliquesArchives
  

 

Joué:

"Toussaint 2006" à Bruxelles : 5 séances en octobre 2006
 
  Braine l'Alleud, église St Sébastien :
17 et 18 mars 2007
Enghien, Assemblée générale du Diocèse de Tournai : 9 juin 2007
Braine le Comte, 2 séances à la journée des Groupes "Pêche"  (enseignement fondamental)
du Diocèse de Tournai :
30 août 2007
 
  Waterloo, Festival du Théâtre religieux : 12 mars 2010
 
  Rixensart, monastère de l'Alliance, 14 mars 2010
 
Etterbeek, paroisse du Sacré-Coeur, 10 septembre 2011
 
Jambes, Rencontre du groupe d'Expression florale liturgique, 15 octobre 2011
 
Saint-Hubert, monastère d'Hurtebise, 27 avril 2013
 
Hardelot (France), paroisse st Frieux, 22 août 2013
 
Arlon, chapelle St Bernard, 14 septembre 2013
 
Remouchamps, semaine de prière pour l'unité des Chrétiens, 26 janvier 2014
 
Gougnies, salle paroissiale, 23 février 2014
 
 
Une première version de ce spectacle a été créée à Beyrouth en 2005 sous le titre
"La cuisine de Pierre"
avec des acteurs libanais.
 
Voir les photos.
 
 

 

ARCHIVES

Quelle Capharnaüm ?

        La maison de Pierre à Capharnaüm : l'agitation est à son comble dans la cuisine où les femmes s'affairent. C'est chaque fois la même chose: elles mettent les petits plats dans les grands pour Jésus et toute sa suite, mais une fois il se fait inviter par Matthieu, une autre fois, il s'attarde deux jours en Samarie et quand il revient enfin, il y a tellement de monde, qu'elles l'aperçoivent à peine...

INTERVIEW réalisé par Michel Berhin (Média-animation)

Le spectacle exploitait le parallélisme entre Capharnaüm et nos villes contemporaines quant à la multiplicité des cultures présentes et mettait en évidence les actes et les paroles par lesquels Jésus y a annoncé la Bonne nouvelle.

La mise en scène faisait le pari d'un cadre résolument actuel où les allusions sont constantes : faim, épidémies, mondialisation, exclusions... mais aussi écologie, solidarité, quête de sens et surtout diversité des cultures...

La réécriture proposait les interrogations et le cheminement de quelques témoins privilégiés des gestes et des paroles de Jésus dans la ville de Capharnaüm. Chaque spectateur  - quelles que soient ses convictions – pouvait se reconnaître dans l'un ou l'autre des six personnages qui évoluent diversement face à la question-clé : mais qui est Jésus ?

Après 10 représentations rassemblant plus de 2000 spectateurs, s'était achevée notre belle saison 2006-2007 avec "Quelle Capharnaüm ?". Ce spectacle a ensuite été remis à l'affiche de 2010 à 2014... et a finalement été joué une vingtaine de fois !

 

 
Nous avons beaucoup apprécié la pièce, faire vivre ainsi les récits de la vie de Jésus pour transmettre son message aux spectateurs de façon claire, simple, accessible à chacun et ancré dans le quotidien est un travail remarquable !
J'ai beaucoup aimé le chant final, deux voix homme et femme, magnifique !!
Nous espérons que vous garderez un bon souvenir de votre venue chez nous ; en attendant de vous revoir pour une prochaine représentation, nous vous souhaitons une bonne continuation, et que l' Esprit du Seigneur vous habite tous ! A bientôt, Sylvie, pour l'équipe d’Hardelot.
     
     
    " Un très très grand merci pour la pièce "Quelle Capharnaüm ?". Grâce à vous, nous avons eu un moment fort avec les enfants . Nous en profiterons encore longtemps dans les réunions d'équipe et chacun personnellement. Merci pour l'accueil et l'enthousiasme de toute l'équipe.
     Merci aussi de m'envoyer l'annonce de votre nouvelle pièce. Je viendrai si c'est possible la découvrir et vous applaudir. Bonne continuation, cordialement, Monique, paroisse du Sacré-Coeur, Etterbeek"